zoom arrière

ma mémoire étant cinéphile
faite de visions indélébiles
mes nuits sont pleines de mes idoles
qui n'sont pas toutes des sex-symbols

mes chers fantômes sont féminins
et s'ils me parlent en italien
c'est qu'ils viennent de cinecittà
comme gina lollobrigida

telle la divine mangano
ses jolies cuisses sortant de l'eau
si dévouée dans sa rizière
à récolter du riz amer

puis il y a sylvia kristel
l'inoubliable emmanuelle
assise dans son fauteuil d'osier
ses menus seins fièrement dressés

dans un métro imaginaire
arrêt goldwyn station mayer
je croise parfois à hollywood
cyd charysse ou natalie wood

soudain tel le patient anglais
désespéré à tout jamais
je songe à kristin scott thomas
rêvant de mourir dans ses bras

la liste pourrait se prolonger
mais qui saurait la clôturer
mieux que la belle michelle pfeiffer
le p'tit format que l'on préfère

tous mes fantômes sont féminins
c'est inconscient je n'y peux rien
au paradis chacun ses anges
moi je suis pour le libre-échange

et caetera